Planète Legacy


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sirena Elmunto

Aller en bas 
AuteurMessage
Sirena

Sirena

Nombre de messages : 102
Age : 28
Race : Sirène
Classe : Barde
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 21:48

Nom: Elmunto

Prénom: Sirena

Âge: 19 ans

Race: Sirène

Classe: Barde

Royaume: Radia

Physique: Comme tous les êtres de sa race, elle est pourvue d'une grande beautée, d'une voix plus qu'envoûtante et bien sûr, qu'une queue de poisson. Il faut savoir que lorsqu'une sirène sort de l'eau et que sa queue est sèche, une paire de jambe apparaît. Ayant tout à fait l'apparence d'une humaine, elle mesure 1m69 et elle est bien proportionnée. Ses yeux sont d'un magnifique bleu qui fait penser à l'océan. Ses lèvres sont d'un rose pâle. Ses yeux et ses lèvres sont ressortir sa peau pâle, presque maladive. La couleur de ses cheveux est plutôt indéterminée, car lorsqu'elle est sous sa vrai forme, ses cheveux sont blancs-argentés, et lorsqu'elle est sous la forme d'une humaine, dépendant de l'éclairage, elle semble avoir les cheveux bruns pâles ou alors rose. Malgré tout cela, la longueur reste la même, ses cheveux lui arrivent au milieu du dos. Sous la forme d'une sirène, les écailles de sa queue sont d'un noir profond. Sous la forme d'une humaine, elle porte habituellement des vêtements léger pour pouvoir bouger à son aise. Sous les deux formes, à part la couleur de ses yeux, deux autres choses ne changent pas, ses tatouages. L'un représente une croix avec deux petites ailes de chaque côté, il se trouve sur sa poitrine. Et l'autre, elle ne sait pas ce qu'il représente et ne se rappele plus quand elle la fait faire.

Psychologie: Elle fait confiance très facilement, même peut-être trop. Ce n'est pas qu'elle est naïve, mais elle croit que tout le monde est bon au fond d'eux-même. Sensible, parfois elle pleure pour des choses que les autres ne comprennent pas. Souriante, elle aime sourire et rire. Elle ne se laisse pas effondrer par les évènements. Elle a le goût de l'aventure, de tout explorer, c'est pour ça qu'elle ne reste pas longtemps à un endroit. Sage, elle sait réfléchir avant de faire une quelconque action. Extrêment curieuse, d'une curiosité maladive même, elle trouve toujours la possibilité de poser une question, aussi futile ou importante soit-elle. Têtue, lorsqu'elle a une idée en tête, elle ne lâche pas facilement, si ce n'est pas pour dire jamais. Rancunière, surtout lorsque cela comporte sa confiance, car si quelqu'un la trahit, elle ne l'oublit pas de si tôt et lui en voudra longuement, et ce n'est pas sûr qu'elle pourra lui refaire complètement confiance, même qu'elle peut être froide envers cette personne. Elle fait passer ses ami(e)s avant elle, certaines personnes pourraient appeler ça être généreuse, et elle l'est, mais ce n'est pas le terme approprié. Elle a plutôt peur, peur que les autres l'abandonnent. La plupart du temps solitaire, elle sait pourtant qu'il est mieux parfois d'être plusieurs que d'être seule.

Qualités: Confiante (peut-être trop), sensible, souriante, rieuse, a le goût de l'aventure et sage.

Défauts: D'une curiosité maladive, têtue, rancunière, froide et solitaire.

Autres: Elle porte toujours un trident argenté accroché à son dos par une bandoulière. Elle joue de trois instruments de musique, flûte, piano et violon. Avec son physique et sa voix, elle charme facilement quiconque la croise.

Membre qui vous à présenté à ce forum: Sin (enfin, je pense que c'est lui XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilani.actifforum.com
Sirena

Sirena

Nombre de messages : 102
Age : 28
Race : Sirène
Classe : Barde
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 22:29

Histoire: (Je savais pas si j'allais avoir assez de place, alors j'ai préféré faire un autre message)

Carlos Elmunto, s’était son nom. Grand et musclé, homme à femmes, il n’avait pas peur des défis et son rêve de construire un hôtel en était un. Il rencontra une jeune femme par hasard, qui était d’un an sa cadette. Enfin, rencontrer est un grand mot, car plus précisément, ils se foncèrent littéralement dessus, puisqu’ils ne regardaient pas où ils allaient. Lorsqu'ils se relevèrent, ce fut le coup de foudre. Ils se parlèrent longuement, oubliant l'heure, oubliant leurs obligations, oubliant tout ce qui ce passait autour d'eux. Ils semblèrent dans leur monde à eux, loin de tous, immunisés contre la haine, la colère et la tristesse, il n'y avait que l'amour et le bonheur. Cela ne prit pas de temps qu'ils unirent leur vie. Ensemble, ils oubliaient leurs problèmes respectifs, se perdant dans la profondeur de leur amour. La nouvelle conquête de Carlos se nommait Katharina. Il faut dire qu’ils étaient de vrai contraire sur le plan psychologique. L’un était curieux, l’autre pas du tout. L’un était accueillant avec les autres, l’autre froid. Bref, plusieurs choses étaient contradictoires dans ce couple, mais ils s’aimaient, c’est tout ce qui compte, non ?

Un jour alors qu’ils ne s’y attendaient pas, Katharina voulu avoir une enfant. Celle-ci ce réjouie, alors que Carlos ne semblait pas l’être autant. Pour lui ce bébé allait être un obstacle. Heureusement pour lui, sa femme était stérile. Bien sûr, celle-ci fit une légère déprime. Ils firent une promenade au bord de la mer et ils virent un panier flotter sur l'eau. La femme marcha dans l'eau vers l'objet, se demandant ce qu'il y avait dedans. L'homme la suivit de près, au cas où ce qu'il y avait dans ce panier était dangereux. Katharina regarda et vit un petit poupon endormit. Elle tendit l’enfant, qui était enveloppé dans une serviette, à son mari et dépassant toute attente, ses barrières se tombèrent en voyant le visage de ce petit ange. Comme il n’avait pas pu assister à l’accouchement, il lui demanda.


-C’est un garçon ou une fille ?
-Une fille, répondit-elle, puis elle demanda. Comment allons-nous l’appeler ?
-Je… je n’en sais rien à vrai dire.

Les deux nouveaux parents regardèrent l’enfant. Katharina n’avait jamais vu Carlos s’attacher ainsi à quelqu’un d’autre à part elle. Cette petite fille l’avait complètement envoûtée. Envoûtée… la mère su alors comment l’enfant serait nommer.

-Sirena…
-Quoi ? demanda son mari en ne comprenant pas de quoi sa femme parlait.
-Elle se nommera Sirena.
-C’est vrai qu’elle ressemble à une de ses créatures de mythologie.

Katharina et Carlos étaient d’accord, le bébé allait s’appeler Sirena, ce qui veut dire en espagnol, sirène. La petite fille grandit dans les règles de politesse, de la famille et du respect. Étrangement, son père s’absentait de la maison de plus en plus. Un soir alors qu’elle 7 ans, elle alla voir sa mère et lui demanda, la regardant de ses yeux bleus qui laissaient voir sa pureté et son innocence d’enfant.

-Maman, il est où papa ?
-Il est au travail ma chérie, répondit la mère, alors que ses mains s’étaient crispées.
-Et quand est-ce qu’il rentre ? Il va rentrer pour continuer de me raconter l’histoire de la petite sirène, n’est-ce pas ?
-Bien sûr, aller va te brosser les dents et mets toi au lit, papa devrait arriver d’une minute à l’autre.

La mère avait un sourire forcé, mais la petite fille n’y vit que du feu. Elle se tourna, faisant dos à sa mère, puis elle partie en courant vers la salle de bain pour se brosser les dents. Katharina entendit l’eau couler du robinet et une unique larme coula le long de sa joue gauche. Carlos n’était pas au travail, bien au contraire. Elle sentait qu’il la trompait avec pas une, mais plusieurs femmes. Elle avait toujours su qu’il était un vrai Don Juan, mais elle avait cru qu’avec le temps il arrêterait et qu’il resterait avec sa famille. Elle se faisait des idées. La femme entendit des petits pas précipités venir vers elle, donc elle essuya rapidement l’unique larme et afficha un sourire devant Sirena qui venait d’arriver, son haut de pyjamas à l’envers.

-Viens ici mon cœur, dit-elle à sa fillette et lorsque celle-ci vint, elle lui mit son haut de pyjamas à l’endroit. Tu ne trouves pas que c’est mieux ainsi ?
-Je ne vois pas de différence.
-Un merci aurait suffit.
-Merci alors, dit l’enfant.

La fillette fila ensuite vers sa chambre, se couchant sur son lit, puis elle attendit que son père arrive pour lui raconter la suite de « La petite Sirène ». Mais elle s’endormit avant qu’il n’arrive. Katharina ne dormait pas, elle était assise à la cuisine, une tasse de café à la main, était bien résolue d’attendre son cher mari. Lorsque celui-ci arriva enfin, le soleil s’était levé et il était huit heures du matin. La jeune femme était toujours réveillée et la petite fille s’était levée, ayant rejoints sa mère dans la cuisine. Le père en voyant sa femme et sa petite fille dans la cuisine, silencieuses. Il se douta bien qu’elles l’attendaient.


-Bonjour mes amours, leur dit-il d’un ton qui se voulant enjoué.
-Où étais-tu papa ? Maman m’avait dit que tu reviendrais pour me lire mon histoire, se plaignit Sirena.
-J’étais encore au bureau, tu sais très bien que je suis occupé et que je ne peux pas toujours être là pour te lire ton histoire.
-Je sais… dit-elle, alors que les larmes lui montaient au yeux.
-Ma chérie, va jouer dans ta chambre, je dois parler avec ton père, dit alors Katharina en serrant sa fille dans ses bras, puis lorsque la fillette partie. Ne vois-tu pas que tu la fais souffrir ?!
-Allons Katharina, tu sais très bien que je ne la fais pas souffrir, lui répondit-il d’un ton doucereux.
-Ah non, ne prends pas ce ton là avec moi, tu sais très bien que j’ai raison. Alors pour une fois dans ta vie, prends conscience des conséquences de tes actes et assumes les !

Peut-être que Carlos n’aimait pas qu’on le reprenne ou qu’on lui montre ses défauts, car il regarda sa femme dans les yeux d’un regard noir. Il partit de la cuisine à grands pas, puis de la maison, peut-être même de la ville, car il ne revint jamais. Les années passèrent et à chacun de ses anniversaires, la petite fille souhaitait que son père rentre à la maison. À chaque jour, elle demandait la même question à sa mère, même si elle savait la réponse.

-Il est où papa ?
-…Il est en voyage d’affaire, s’efforçait de dire sa mère devant le visage pur de son enfant.

Katharina n’arrivait pas à se résoudre de dire la vérité à sa fille, pas encore du moins. Comment lui faire comprendre que le père qu’elle adorait, venait de les quitter sans même un « adieu » ? La mère de l’enfant l’inscrivit à des cours de chant et de danse en plus des jours de classe. Elle ne voulait pas que Sirena puisse passer trop de temps seule à se questionner sur le voyage d’affaire de son père. La jeune fille grandit en beauté, malgré l’absence de son père. Plus les jours passaient, plus elle s’embellissait, mais plus sa blessure s’agrandissait. À 10 ans, sa mère lui raconta la vérité et elle ne l’accepta pas. Elle avait crié dans la maison, disant que c’était faux, que son père ne les aurait jamais quitté ainsi. Mais elle dû se faire à l’idée, car elle ne parlait plus de Carlos. Elle croyait que sa blessure était cicatrisée depuis longtemps, car elle ne pensait plus à son père, elle disait même qu’elle sen fichait, mais au fond d’elle, ce n’était pas vrai. Il gardait encore l’espoir de voir cet homme qui était parti, revenir, rentrant à la maison. La jeune fille avait une voix magnifique, chaude, douce, sensuelle et envoûtante. Elle dansait aussi bien, parfois de gestes lents ou rapides, mais ils attiraient toujours l’attention. Elle savait user de ses charmes pour obtenir ce qu’elle voulait, une vraie sirène.

Pendant toute son adolescence, elle se fit faire la cour par plusieurs jeunes hommes. Bien sûr, elle sortit avec quelques un, mais elle les laissa tomber sans explications. Certains disaient que ce n’était qu’une profiteuse qui brise les cœurs, une vraie veuve noire. Mais d’autres, ceux qui avaient su tisser des liens avec elle, savaient qu’elle aimait mieux larguer ses petits amis avant qu’ils la larguent. La peur du rejet, même pour elle cette peur avait un effet. Un effet plus grave que pour les autres, peut-être parce que son père les a quitté, sa mère et elle.

La jeune fille savait qu'elle n'était pas comme les autres et elle ne l'avait jamais dit à personne. Encore la peur du rejet sans doute. Pourtant, ses parents devaient le savoir, cela était même sûr. Sans s'y attendre, ce fut le noir, elle ne se rappele de rien, que les ténèbres. Venait-elle de perdre la mémoire sur une période quelques années ? Elle était sur un continent plus petit que son enfance, mais avec une végétation beaucoup plus luxuriante. Elle avait un nouveau tatouage. Ce que cela représentait, elle ne s'en souvenait plus. Elle a parfois des flash back, mais rien de vraiment précis. Elle se demande où est sa mère et même son père. Elle parcourt le continent Radia, espérant rencontrer quelqu'un qu'elle connait. Mais comment espérer lorsqu'il n'y a pas d'espoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilani.actifforum.com
Sin
Admin
Sin

Nombre de messages : 140
Age : 29
Race : Icarien
Classe : Dragoon
Age du perso : 20
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:02

Comment je peux dire non? Je t'accepte et je m'incline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Legacy.Lightbb.com
Seiffer
Admin
Seiffer

Nombre de messages : 776
Age : 28
Race : Humain
Classe : Guerrier
Age du perso : 22 ans
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:05

accepter pour moi aussi mais combien de temps sa t'a pris faire sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirena

Sirena

Nombre de messages : 102
Age : 28
Race : Sirène
Classe : Barde
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:20

Sin ==> Je ne sais pas comment tu pourrais dire non, à moins que tu sois un admin très très sévère lol

Seiffer ==> Heum... l'histoire, je l'avais déjà écrite sur word il y a un ou deux jours de cela, pour ce qui est de la fiche en générale, je n'en sais rien. Il faut dire que je ne me suis pas chronomètré =^^"=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilani.actifforum.com
Seiffer
Admin
Seiffer

Nombre de messages : 776
Age : 28
Race : Humain
Classe : Guerrier
Age du perso : 22 ans
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:21

ben sa du etre long l'écrire sur word pareil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirena

Sirena

Nombre de messages : 102
Age : 28
Race : Sirène
Classe : Barde
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:25

Je dirais que ça m'a pris environ 4 heures ou plus... J'en sais vraiment rien, mais bon, c'est aproximatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilani.actifforum.com
Seiffer
Admin
Seiffer

Nombre de messages : 776
Age : 28
Race : Humain
Classe : Guerrier
Age du perso : 22 ans
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:27

4 heure pour une présentation tu voulais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirena

Sirena

Nombre de messages : 102
Age : 28
Race : Sirène
Classe : Barde
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:31

C'est pas que je voulais vraiment, mais j'aime écrire de longues histoires et de toute façon, je l'avais pas écrite spécialement pour ce forum, donc j'ai du la modifier pour pouvoir la poster ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilani.actifforum.com
Seiffer
Admin
Seiffer

Nombre de messages : 776
Age : 28
Race : Humain
Classe : Guerrier
Age du perso : 22 ans
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   Mer 2 Aoû - 23:33

ok ouin je comprends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sirena Elmunto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sirena Elmunto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Legacy :: Avant de Jouer :: Présentations-
Sauter vers: